Les locataires de l’immeuble du 15 Victor Hugo, dans le quartier huppé de la capitale française, Neuilly-Sur-Seine, auraient entamé une procédure judiciaire à l’encontre leur voisin, Amar Saâdani. Ce dernier est accusé d’être responsable des troubles qui perturbent le quotidien paisible de leur immeuble.

Les résidents ont donc déposé une plainte contre l’ex-patron du FLN, Amar Saâdani, l’accusant d’être à l’origine du tapage qui trouble leur quotidien à chaque fois qu’un rassemblement est tenu aux abords du 15, Victor Hugo, par le militant et leader du MJC Rachid Nekkaz dont le nombre des partisans s’accroît à chaque sit-in, rapporte le site Aljazair 1. L’initiateur de cette démarche judiciaire est un ancien colonel de la marine française.

Selon la même source, la police française a convoqué l’avocat d’Amar Saâdani, pour lui notifier le dépôt d’une plainte contre son client.

Tous les habitants de l’immeuble en question ont souscrit à la plainte, à l’exception d’un seul qui est un Algérien proche de la famille Saâdani.

Il convient de rappeler que cette plainte intervient suite à l’agression sauvage à laquelle a fait l’objet Rachid Nekkaz. Une scène d’une grande violence qui n’a pas manqué de choquer les locataires de l’immeuble.

M.M.