C’est indéniablement l’ère des retournements de vestes chez les chouyoukhs saoudiens. Cette fois-ci, c’est le virulent Aid al-Qarni qui s’y met en prêchant pour la monogamie.

C’est sur le plateau d’une émission très regardée que le prédicateur a soutenu avec insistance qu’il n’est pas donné à tout le monde d’avoir une polygamie conforme aux prescriptions coraniques. L’équité devient alors difficile voir impossible à garantir, prêche-t-il avec conviction ! Un virage à 180° dans une monarchie obscurantiste ou la polygamie est une règle quasi absolue. Le Cheikh lui-même est polygame !

Le palais royal, aux manettes duquel Mohamed Ben Salman, semble avoir eu raison des derniers récalcitrants. Cette reforme, le royaume en a besoin. Modernité oblige et tout le monde sans exception doit s’y mettre. Non déplaise aux puritains.

Une seule femme c’est plus facile à gérer semblait vouloir dire le prédicateur. Il faut « Se satisfaire d’une seule femme », a-t-il martelé. « Je conseille aux hommes de se contenter d’une seule femme. Toutefois, si un homme souhaite s’unir à d’autres femmes, alors que Dieu l’aide. Mais ça ne vaut pas les tracas qui vont lui rendre la vie difficile, à lui et à ses épouses », a-t-il préconisé.