Le ministre de la Santé Mokhtar Hasbellaoui a fait savoir qu’il se déplacera prochainement afin de s’entretenir avec le Vice-ministre de la Défense nationale et chef d’Etat major de l’armée Ahmed Gaïd Salah. L’objet de cette rencontre programmée : la possibilité de faire bénéficier les médecins des dispenses de service national à l’instar d’autre corps de profession.   

Lui qui n’est pas habitué aux feux des projecteurs, il a du beaucoup communiqué ces derniers temps. Sur fond de tension dangereuse avec les médecins résidents, le ministre de la Santé a, une nouvelle fois, tenté de désamorcer la situation. Apparaissant sur un plateau de la chaine de télévision gouvernemental, M. Hasbellaoui a essayé de rassurer les médecins résidents en leur garantissant que tous les efforts sont faits afin de trouver des solutions. L’inclusion des médecins résidents dans les œuvres sociales des hôpitaux et la saisine du vice-ministre de la Défense pour discuter du problème du service national sont les deux nouveaux éléments apportés. A par ça, le discours demeure le même.

La sacralité du service civil, les protes du dialogue qui demeurent ouvertes et la question de la couverture sanitaire spécialisée dans les régions les plus lointaines  en sus de l’instauration d’une « activité lucrative complémentaire» demeurent les éléments sur lesquels le M. Hasbellaoui s’est basé afin de convaincre les médecins résidents d’abandonner la protestation.

Hasbellaoui – Gaïd Salah / La question du service national imposé aux médecins au cœur d’une rencontre
Notez cet article