L’activité industrielle était au cœur du conseil des ministres tenu hier mercredi et présidé par le chef de l'Etat. A ce sujet, un décret permettant le déclassement de terres agricoles à l'effet de réaliser onze zones industrielles a été adopté.

Dans le communiqué sanctionnant la réunion d’hier, il est expliqué que cette procédure libérera des « terres domaniales de très faible productivité agricole et d'ailleurs souvent inexploitées », pour la réalisation de onze zones industrielles.

Advertisement

Les zones concernées sont celles de Didouche Mourad dans la wilaya de Constantine, M'Daourouch dans la wilaya de Souk Ahras, Ouled Gacem et Aïn M'lila dans la wilaya de Oum El Bouaghi, Boukadir dans la wilaya de Chlef, Tizi Ghenif et Draâ El Mizan dans la wilaya de Tizi Ouzou, Dirah dans la wilaya de Bouira, El Aricha dans la wilaya de Tlemcen, El Hassaine dans la wilaya de Mostaganem, et Bethioua dans la wilaya d'Oran.

Les zones industrielles en question font donc partie d'un ensemble de cinquante nouvelles zones industrielles à réaliser. L’objectif annoncé est celui de « disséminer l'investissement dans toutes les contrées du pays et de répondre à la demande des investisseurs en fonciers ».