Le ministre du Commerce, Said Djellab, a affirmé que ses services sont en train d’enquêter sur les prix des véhicules montés localement. Il a annoncé à cet effet, que des inspecteurs ont été dépêchés dans ces usines pour s’assurer qu’il n y pas de dépassements.

Intervenant en marge d’une rencontre sur le commerce extérieur au niveau de l’Algex (Agence algérienne des exportations), le ministre a assuré que tout va être mis en œuvre pour que les prix des véhicules montés localement soient contrôlés.

Advertisement

Depuis l’apparition des ces fameuses unités de Montage, les tarifs des véhicules « Made in Bladi » sont devenus inaccessibles pour la majorité des Algériens. Une campagne de boycott – Khaliha Tssadi - a été lancée pour tirer les prix vers le bas. Cette dernière a fini par provoquer un véritable séisme qui a secoué ce secteur.

Elyas Nour