Le projet de l’usine de montage du groupe automobile PSA (Peugeot-Citroën) en Algérie qui était bloqué depuis plusieurs mois en raison d’un problème de terrain devrait connaître rapidement de nouveaux développements

Initialement, l’usine algérienne du constructeur français devait être implantée à El Hamoul dans la commune d’El Kerma au sud d’Oran. Mais une polémique a éclaté autour du terrain d’El Hamoul. En avril dernier, un agriculteur avait contesté, dans une vidéo, l’attribution de son terrain, pour accueillir cette usine. Il avait accusé les autorités locales d’avoir détourné un terrain agricole et les autorités ont été obligées d’annuler la décision d’attribution de ce terrain.

Advertisement

Le ministre de la justice Tayeb Louh avait annoncé l’ouverture d’une enquête sur le dossier, qualifiant de « crime grave » l’atteinte aux terres agricoles.

Selon une information donnée par notre confrère TSA , le ministère de l’Industrie et des Mines « a informé le constructeur français et ses partenaires algériens de la décision du gouvernement de délocaliser le projet à Tafraoui dans la wilaya d’Oran » et d’attribuer un nouveau terrain au projet .

Le nouveau terrain « s’étale sur une superficie de 160 Hectares », selon les mêmes sources. La décision a été acceptée par Peugeot-Citroën production Algérie».

Rédaction  AF