De nouvelles arrestations dans les rangs de RAJ/ Cinq autres militants arrêtés vendredi

0
397

Cinq militants de l’association Rassemblement- Action-Jeunesse (RAJ), à savoir Massinissa Aissous, Mokrani Djalal, Hakim Addad, Hmimi Bouider et Nassim Ould Ouali sont en garde à vue à la brigade de la gendarmerie de Bab Djedid. Ils comparaîtront devant le procureur du tribunal de Sidi M’Hamed demain. 

Les cinq militants ont été arrêtés dans des cafétérias d’Alger-centre par des agents en civil juste après la fin de la 33e manifestation antisystème du vendredi 4 octobre.

Dans un post Facebook, le comité national pour la libération des détenus a indiqué qu’ils sont actuellement en garde à vue au niveau de la brigade de la gendarmerie de Bab Djedid.

Soulignons que nombre de militants ont été arrêtés en plein public dans  les rue ou dans des cafétérias ces dernières semaines. On peut aisément déceler une volonté de faire régner un climat de terreur qui ne peut avoir un objectif autre que celui de dissuader les militants et les Algériens en général  d’entretenir la flamme du Hirak.

Malgré cela, la revolution blanche continue de derainer des millions de manifestants chaque semaine et le nombre des manifestants grossit à mesure que les semaines passent.