Interpellé lors de la marche mardi à Alger / Un malade mental placé sous mandat de dépôt !

0
1417

Le Comité national pour la libération des détenus (CLND), s’est indigné du placement sous mandat de dépôt d’malade mental interpellé lors de la manifestation de mardi dernier.

« Le tribunal de Sidi M’hamed, après avoir placé sous mandat de dépôt un jeune Bilal Ziane (atteint d’un cancer et qui a RDV pour sa chimiothérapie le 23 septembre) et un vieux (Garidi Hamidou) âgé de 76 ans atteint d’une maladie chronique, le procureur et le juge d’instruction du même tribunal (Sidi M’hamed) ont placé, mercredi 18 septembre un malade mental 100 %, Maati Salah (âgé de 47 ans) qui a été arrêté par les services de sécurité lors de la marche du mardi, alors qu’il avait une pancarte entre ses mains sur laquelle sont dessinés tous les présidents algériens », a indiqué le CNLD dans un communiqué.

Le frère de l’intéressé avait pourtant présenté un dossier médical complet attestant de sa déficience  mentale. Le communiqué indique que le détenu avait été présenté devant le procureur et le juge d’instruction lors qu’il ne disposait même pas  d’une pièce d’identité !

Le CNLD a appelé le Conseil national de l’ordre des médecins d’Alger à réagir. Le comité a ajouté que la justice n’a pas encore statué sur ce cas, pourtant, le dossier de l’intéressé lui a été remis mercredi dernier !