motorbike accident

En Algérie, les motocycles sont surimpliqués dans les accidents de la route. Selon un dernier bilan effectué par la direction de la sûreté nationale, rien que pour le premier semestre de l’année en cours, ils ont été à l’origine de 1183 accidents de la route.

Dans un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), rendu public cette semaine, le rapport entre l’usage ces deux-roues et les accidents de la circulation a été démontré. 1183 des accidents de la route impliquent, en effet, des motocyclistes et 4015 infractions routières causées par des motocycles », ont été enregistré par les éléments de la DGSN.

Expliquant les raisons de cette hausse d’accidents causés par les conducteurs de motos, la DGSN a imputé cela à plusieurs facteurs dont principalement : l’excès de vitesse, les dépassements dangereux et le non-respect du Code de la route et des consignes de sécurité, comme le port d’un casque.

Il est à noter que les services de sûreté poursuivent leur campagne de contrôle des motocycles sur l’ensemble du territoire national, a indiqué le communiqué qui a ajouté que 8171 de ces véhicules ont été interceptés et plusieurs autres ont été saisis durant la même période.

Pour protéger la vie des citoyens et diminuer le nombre d’accidents, la DGSN appelle les conducteurs de motocycles au respect du Code de la route, au port du casque et à la prudence.

Il faut savoir qu’un accident de la route n’arrive pas qu’aux autres. Et si la moto, est une passion, elle peut aussi se transformer en source de danger, surtout si le conducteur ne se protège pas suffisamment en portant un casque et en respectant le Code de la route.

Nourhane S.

Article précédentTerrorisme/ Atmane Mazouz, secrétaire national à la communication au RCD: « Le deal négocié avec l’AIS ne tient plus la route »
Article suivantTibéhirine/ Un témoin impliquant l’armée algérienne voit sa demande d’asile rejetée en France