Le Crédit populaire d’Algérie (CPA) et la Compagnie algérienne d’assurance et de réassurance (CAAR) ont lancé, à Alger, une opération de distribution de produits de bancassurance, prévue par une convention signée en mai dernier.

Outre la multirisque habitation, trois autres produits, à savoir l’assurance catastrophes naturelles, l’assurance temporaire décès et l’assurance crédits, seront commercialisés dans un premier temps, par trois agences CPA, avant leur extension progressive, selon un planning, à d’autres agences pour atteindre à terme 54 agences. La gamme de produits sera élargie dans une seconde étape. CPA dispose d’un réseau de 132 agences, alors que la CAAR en a 120.

(Les Afriques)

Article précédentL’Algérie a-t-elle violé l’Accord d’Association ? L'Europe portera t-elle plainte contre l'Algérie devant les tribunaux internationaux ?
Article suivantObama : « L’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts, mais d’institutions solides »