Plus rien n’arrête le fléau des enlèvements d’enfants en Algérie ! Chaque jour qui passe, des tentatives d’enlèvements sont signalées un peu partout sur l’ensemble du territoire national. Et plus aucune personne n’est épargnée. Que l’on soit pauvre ou riche, les kidnappeurs d’enfants ne font plus aucune distinction. Sauf que dimanche après-midi, le pire a été évité de justesse lorsque des inconnus ont tenté, en vain, d’enlever le fils du PDG d’Alliance Assurances, Hassan Khelifati.

Selon plusieurs sources concordantes, deux inconnus se sont présentés devant l’école privée, située à Birkhadem dans la banlieue d’Alger, au sein de laquelle est scolarisé le petit Yasser, âgé de 9 ans. Selon des témoins oculaires, une personne âgée était accompagnée d’un jeune homme à bord d’un véhicule dont on ignore la marque ou l’immatriculation précise. Ainsi, vers 16 H, le jeune homme s’est présenté à la porte de l’école primaire pour tenter de récupérer le petit Yasser en arguant que c’est le père de l’enfant, à savoir Hassan Khelifati, qui l’a chargé de conduire son fils au domicile familial. Mais, une surveillante n’a pas voulu remettre l’enfant à l’inconnu sans demander au préalable l’autorisation de la directrice de l’établissement. Et au moment où la surveillante est partie alerter la directrice pour s’enquérir auprès de la famille Khelifati, l’homme inconnu a pris la fuite sans perdre la moindre minute. Une tentative d’enlèvement a été donc avortée et le petit Yasser a été gardé sous la protection de son établissement jusqu’à ce sa famille  vienne le récupérer sain et sauf.

Il est à signaler enfin que la famille Khelifati a déposé plainte au niveau de la division criminelle de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Celle-ci va entamer rapidement les recherches nécessaires pour trouver les auteurs de cette tentative de kidnapping qui n’a pas manqué de semer la panique et la peur au sein de la famille et dans l’entourage du petit Yasser.

 

 

Article précédentBouteflika : « La beauté de l’Algérie ne suffit pas pour la relance du tourisme »
Article suivantDates-clés de l’histoire algérienne : que s’est-il passé le 15 avril 1999 ?