L’Agence nationale de développement des PME (ANDPME) a sélectionné une cinquantaine d’entreprises privées implantées à Alger pour leur permettre de bénéficier du programme national de mise à niveau des PME. Ces dernières ont reçu jeudi une notification sur leur participation.

« Nous avons remis aujourd’hui des décisions à 52 entreprises éligibles pour bénéficier du programme de mise à niveau des PME, qui a entamé son démarrage effectif », a indiqué M. Rachid Moussaoui, directeur général de l’ANDPME.

Ce programme lancé en janvier 2011 par le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement s’est vu accueillir près de 600 PME. Les secteurs concernés sont généralement  le BTPH, l’agroalimentaire et les services.

Aider les entreprises à se développer avec des financements 

Ce initiative permet également aux entreprises de bénéficier d’aides financières de l’Etat pouvant atteindre 20 millions de DA (selon la taille de l’entreprise), et des crédits bancaires à des taux bonifiés.

Ces financements sont destinés au développement des systèmes de management et de production, la certification de la qualité des produits ainsi que l’acquisition de nouveaux équipements de production.

Le directeur général de l’ANDPME a relevé près de 5.000 PME  désireuses de participer à ce dispositif. Un des critères de sélection permet de réserver cette formation exclusivement aux entreprises productives et non à celles qui revendent les produits en l’état.

Si  1.580 PME ont déposé des demandes pour participer au programme, l’ANDPME incite 3 300 entreprises créées grâce à l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeune (ANSEJ) à prendre part au nouveau dispositif.

Au mois de mars le gouvernement voulait appuyer le programme national de mise à niveau des PME et alléger ses procédures. Depuis, l’ANDPME est  le seul gestionnaire  chargé de l’exécution des activités du programme de mise à niveau et espère toucher près de 20.000 PME en 2014.

Myriama Mokdahi

A retenir

– 52 entreprises éligibles pour bénéficier du programme de mise à niveau des PME

–  Les aides financières de l’Etat pourront atteindre 20 millions de DA (selon la taille de l’entreprise), et des crédits bancaires à des taux bonifiés.

– 5.000 PME  souhaitent participer à ce dispositif