Emmanuel Macron

Le président français Emmanuel Macron a déclaré que le travail avec l’Algérie devait se poursuivre, exprimant l’espoir que les tensions diplomatiques actuelles s’apaiseraient bientôt.

Dans une interview à « France Inter radio » rapportée par Russia Today, Macron a déclaré avoir des relations très amicales avec le président Abdelmadjid Tebboune .

Le président français Emmanuel Macron a souhaité que son pays puisse calmer le jeu. Les deux pays feraient mieux de se parler pour avancer selon lui.

Le même intervenant a souligné la nécessité de continuer à examiner l’ histoire coloniale de la France avec l’Algérie avec humilité et respect.

En revanche, le premier homme de l’Elysée n’a pas nié ce qu’il a cité comme insultant l’histoire de l’Algérie et des martyrs, ce qui confirme ce qui a été rapporté par la presse française que les déclarations du président français étaient délibérées et acquises avec précision sur l’Algérie. .

Cette déclaration intervient après que l’Algérie a annoncé le rappel de son ambassadeur à Paris pour consultations et la fermeture de son espace aérien aux avions militaires français, avec la publication d’une déclaration ferme de la présidence exprimant le rejet catégorique de l’insulte de Macron à la nation algérienne.

Les relations franco-algériennes ont connu une tension notable au cours de la période récente, à la suite des récentes déclarations de Macron dans lesquelles il remettait en cause l’existence d’une nation algérienne avant la période coloniale française.

Il a expliqué que le système militaire et politique algérien a réécrit l’histoire de la colonisation française de l’Algérie sur la base de la haine de la France.

Hier, le ministère français des Affaires étrangères a regretté que l’Algérie ait rappelé son ambassadeur à Paris, sur fond de déclarations du président français Emmanuel Macron.