C’est Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées françaises, qui fait vendredi cette annonce : Sept des huit chefs djihadistes qui ont mené l’attaque en janvier 2013 contre le site gazier d’In Amenas ont  été « neutralisés », a-t-il révélé sur Europe 1, la radio française. 

« Sur les huit chefs, nous avons neutralisé sept d’entre eux, il n’en reste plus qu’un et nous l’aurons », a-t-il dit expliqué. Pour l’heure, l’armée française n’a pas indiqué les circonstances exactes dans lesquelles ces chefs terroristes ont été éliminés. Toutefois, Pierre de Villiers a tenu à justifier la neutralisation de ces terroristes qui ont mené l’attaque contre un site gazier stratégique en Algérie.  Si « on ne va pas les chercher sur place, ils viendront nous nuire chez nous », a-t-il affirmé. Regardez cette vidéo qui retrace toute l’interview accordée par Pierre de Villiers à la radio Europe 1. Pour la première fois, le chef d’état-major des armées françaises parle ouvertement des dessous des opérations militaires en direct sur une radio.

 

Article précédentRevue de presse. Des milliers de subsahariens ont fui la misère et l’insécurité dans leur pays : Dans les squats des réfugiés de la faim
Article suivantRevue de presse. Négociations maliennes à Alger : présentation d’un projet d’accord