Le gouvernement japonais a déclaré aujourd’hui que le Japon s’engagerait dans l’arrêt progressif de la production nucléaire sur 30 ans,. Cette décision intervient un an et demi après l’accident  nucléaire de Fukushima qui a provoqué la mort de 20 000 personnes.

Le Japon devient ainsi le troisième pays, après l’Allemagne et la Suisse, à faire part de son intention de stopper ses réacteurs depuis l’accident du 11 mars 2011 à Fukushima.