blank

Pour sensibiliser contre le phénomène du harcèlement sexuel dans la rue, de jeunes marocains ont réalisé une vidéo qui a créé le buzz sur les réseaux sociaux. Dans cette vidéo, ce sont les femmes qui draguent, harcèlent et insultent des hommes déconcertés, gênés et incapable de riposter.

Et si la situation du harcèlement sexuel dans la rue venait à être inversée, que l’homme se retrouve à la place de la femme ? Au Maroc, des jeunes comédiens ont réalisé une vidéo dont le contenu a véritablement choqué et provoqué la polémique. Le but de ces jeunes étant de bousculer les mentalités, d’attirer l’attention de la société sur un phénomène social gravissime qui empoisonne la vie des victimes et de dénoncer l’attitude machiste de certains mâles.

Par cette vidéo, dans laquelle on voit clairement des jeunes hommes se faire harceler et importuner par deux jeunes femmes, les comédiens marocains souhaitent transmettre un message clair à leur société : que la femme n’arrive pas encore à circuler dans les rues, en toute liberté en raison de la mentalité machiste de certains hommes qui ne voit en elle qu’un objet sexuel. Même si cette louable initiative a dérangé les ultraconservateurs, qui continuent à trouver que les femmes ne doivent pas sortir de leurs foyers ou encore se couvrir et dissimuler leur féminité pour ne pas être harcelées dans la rue, elle représente une très bonne alternative pour pousser les uns et les autres à s’interroger sur leur comportement et à se mettre à la place de leurs victimes.

Une telle initiative serait-elle possible en Algérie où le débat est actuellement centré sur la tenue de la femme et où, à l’approche du mois du Ramadhan, de plus en plus d’Algériens militent pour pousser les femmes à porter le voile ? Pour lutter contre le harcèlement sexuel, il faut justement parvenir à communiquer et à sensibiliser ouvertement à travers des contenus qui peuvent choquer, heurter, mais faire réfléchir à des solutions radicales.

Nourhane S. 

Article précédentLiberté d’expression/ Le caricaturiste Tahar Djehiche acquitté
Article suivantCommerce/ L’importation de voitures a baissé de près de 50% durant le mois d’avril