L’Algérie n’accordera pas l’asile politique à Bachar Al-Assad

Le ministre des Affaires Etrangères, Mourad Medelci, signe et persiste : l’Algérie n’accordera pas l’asile politique à Bachar Al-Assad. Dans une interview accordée à la chaîne d’information Al Arabiya, le ministre algérien a expliqué que “de nombreux pays chercheront à accorder d’asile politique à Bachar Al-Assad, s’il le souhaite prochainement”.

Pour Mourad Medelci, “aborder cette question à l’heure actuelle n’est pas envisageable”, a-t-il encore précisé à cette chaîne de télévision basée à Dubaï à laquelle il a confié également que l’Algérie avait accueilli plus de 15.000 réfugiés syriens. D’autre part, le chef de la diplomatie algérienne est revenu également sur la visite de François Hollande en Algérie et sur les relations bilatérales avec la France. A ce propos,  il a fait savoir que “le peuple algérien qui attend depuis longtemps une reconnaissance à travers une position plus claire est serein, car l’Histoire juge celui qui a agressé l’Algérie”.

Au sujet de la reconnaissance du président français, François Hollande, de la répression sanglante du 17 octobre 2012, Mourad Medelci a relevé que “nous prenons acte avec satisfaction de cette position prise à un haut niveau”.

 

1 comments

RSF ferait mieux de s’intéresser à la liberté de la presse en France où tous les journaux télévisés, sans exception, diffusent les mêmes informations et quasiment les mêmes commentaires. Surtout, quand ceux-ci concernent l’étranger, la Syrie, la Russie et les autres on a exactement les mêmes infos et les mêmes commentaires conformes à la politique du gouvernement!!! Bravo pour la liberté d’expression!

Laisser un commentaire

*