Mali : le Mujao veut installer des “bastions djihadistes” pour “attaquer l’Algérie voisine”

Malgré sa prise de distance, tout le monde semble vouloir attirer l’Algérie dans le conflit malien. Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) qui s’avance de plus en plus vers le Nord Mali veut, comme prochaine étape, s’en prendre à l’Algérie.

Le Mujao se rapproche de plus en plus de la frontière algérienne, d’après RFI, le mouvement islamiste vient de prendre le contrôle d’une localité située au nord-est du Mali, près de Kidal. C’est la première fois que le Mujao se déplace vers la région de Kidal, et se trouve aussi près de l’Algérie. Dans un communiqué, Abu Walid Sarhaoui, porte-parole du Mujao, a annoncé fièrement qu’il comptait installer dans cette région proche des frontières algériennes, des “bastions jihadistes” pour “attaquer l’Algérie voisine”.

Le Mujao semble plus que décidé à étendre son influence et pour cela il renforce ses rangs et son armement déjà conséquents. Lors de la prise de contrôle de cette nouvelle ville le mouvement islamiste est parvenu à s’emparer d’une vingtaine de véhicules ainsi que d’armes lourdes appartenant à des bandes organisées.

L’Algérie prépare la contre-offensive

En face, l’Algérie prépare d’ores et déjà sa défense depuis que le conflit du Nord-Mali s’enlise. Le pays a renforcé la surveillance et la sécurité de ses frontières avec le Mali. Le quotidien El Khabar rapporte dans son édition du 23 décembre que l’armée de terre algérienne, les forces aériennes, la gendarmerie nationale et les forces d’opérations spéciales s’entraînent depuis un mois pour conduire des opérations à grande échelle contre les groupes armés s’ils venaient à attaquer l’Algérie.

2 comments

Je ne milite absolument pas pour la situation actuelle que tout le monde dénonce matin et soir :paroli ,paroli,paroli
Cela étant ,un peu d’histoire tout de même pour ceux qui ne la connaissent pas bien :en 1940 il y avait 9 millions d’arabes et 1 million de roumi .Les colons de l’époque travaillaient la terre pour nourrir le million des leurs avec les moyens nécessaires ; les terres de la plaine ,fertiles ;les tracteurs ,les moissonneuses batteuses etc… et le surplus allait directement vers …..leur “pays” de l’autre côté de la méditerranée: c’était implacablement la logique du colon ;l’arabe était le dernier de ses soucis .Les arabes essayaient tant bien que mal de survivre en travaillant quand c’était possible les terres des plus arides avec des moyens rudimentaires ;paires de boeufs (lefrad) comme “tracteurs “qui tiraient péniblement les charrues ; les moissons manuelles aux mains des “hassadas” comme moissonneuses ,une paire de chevaux pour battre (dresse) les quelques mottes de blé étalés sur une surface en terre un peu dure (tarha) comme batteuse ,quelques ânes pour les transports comme camions etc… etc.. .
Pour ceux qui se souviennent ;trig arrab oua trig francisse ,khoubz arrab et khoubz francisse ,khourchef arrab et khourchef francisse etc…Voila pour la compraaison

Une seule question comment est on passé de 9 millions sous la colonisation à 40 millions actuellement? 9 millions essayaient de survivre alors que 40 millions vivent même s’il reste énormément à faire encore pour mieux vivre .
Les comparaisons devraient tenir compte des contextes avant d’être balancées à tort et à travers

Laisser un commentaire

*