Le tribunal correctionnel de Paris a condamné vendredi le ministre français de l’Intérieur Brice Hortefeux à une amende de 750 euros pour ses propos à caractère racistes prononcés lors de l’université d’été de l’UMP en septembre 2009 à Seignosse (Landes). Le tribunal a également condamné Hortefeux à verser 2.000 euros de dommages et intérêts au Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), qui s’est porté partie civile.

APS