La Tunisie bénéficiera de l’expérience algérienne en matière de « port sec » en envoyant ses experts s’enquérir du mode de fonctionnement de ces espaces, a annoncé, mercredi à Oran, le directeur général de Diwana (douanes) tunisien, Slimane Ouarek. Dans une déclaration à la presse, M Ouarek, qui a visité en compagnie du directeur général des Douanes algériennes, M. Mohamed Abdou Bouderbala, le port sec d’Es Sénia (Oran), a expliqué que « l’expérience des Douanes algériennes se distingue par les ports secs, ce qui permettra à leurs homologues tunisiennes de profiter de cette expérience ». Selon ce responsable, ce type de technologie contribue à alléger la pression sur les ports qui sont un espace de transit où on ne peut pas déclarer toutes les marchandises.

APS