L’entraîneur national de football, Rabah Saâdane, a affirmé jeudi a San Lameer que la sélection algérienne ne nourrissait « aucun complexe » envers ses adversaires et qu’elle jouera « avec tous ses atouts ». « Nous n’avons aucun complexe face à nos adversaires et rien à perdre. Nous allons jouer avec tous nos atouts lors de ce Mondial », a déclaré Rabah Saâdane, lors d’un point de presse, organisé au complexe UGU Sports, en marge de la séance d’entraînement effectuée par la sélection nationale. Le coach national, qui reconnaît que le retour de la sélection algérienne en coupe du Monde, après une absence de 24 ans, « n’intervient pas dans un contexte très favorable », en raison du manque de cohésion relevée dans sa formation, a souligné que les Algériens, en dépit de cet handicap, se transcendent dans les moments difficiles.

« Certes, l’équipe n’arrive pas dans les meilleurs conditions et n’affiche pas le même visage que lors des matchs éliminatoires jumelés de la coupe du Monde et de la coupe d’Afrique, en raison de quelques lacunes au niveau de la cohésion offensive », a souligné le coach national.

« Même si on nous considère comme la petite équipe du groupe, nous allons jouer sans aucun complexe et sans aucune pression. Nous allons jouer avec nos tripes pour compenser cette insuffisance technique ».

Il impute ce manque de cohésion à la longue absence de certains joueurs « cadres » qui reviennent de blessures et à l’arrivée de 7 nouveaux joueurs, ainsi qu’aux dates FIFA « qui ne nous permettent pas de travailler convenablement afin de parfaire la préparation ».

Sur son prochain adversaire slovène, l’entraîneur des Verts a indiqué que la Slovénie est « une grande équipe qui a l’avantage, contrairement à l’Algérie, de posséder une grande cohésion sur le plan offensif et défensif ».

« C’est une équipe coriace qui aligne régulièrement les mêmes joueurs, d’où cette parfaite cohésion. Le match va être, sans doute, très difficile mais il le sera également pour eux », affirme t-il.

« Les plus en forme joueront »

Le coach national s’est également penché sur le cas du capitaine d’équipe Yazid Mansouri, qui ne sera pas titularisé dimanche en raison de « sa baisse de régime et sa petite forme ». « J’ai affirmé depuis le début que les plus en forme seront alignés. Mansouri, qui a toujours été un exemple de courage et d’abnégation, n’est pas dans sa forme optimale, d’où la décision logique, d’ailleurs, de ne pas le retenir pour ce match contre la Slovénie. C’est un choix technique qui répond à des considérations objectives », a souligné Saâdane.
Le capitanat des Verts sera dévolu au défenseur Antar Yahia, a encore précisé Saâdane.

Le joueur de Bochum est en effet classé troisième par ordre après Mansouri et Saïfi. Ce dernier ne devrait donc pas entamer la rencontre.
L’Algérie disputera sa première rencontre contre la Slovénie dimanche prochain à Polokwane pour le compte du groupe C avant d’affronter successivement l’Angleterre le 18 Juin à Cape Town et les Etats-Unis, le 23 à Pretoria.

APS