Le Parlement euroépen (PE) a qualifié la décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, de lever l’état d’urgence de « développement positif ». Dans une déclaration rendue publique vendredi, le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, a indiqué qu’il a accueilli « favorablement » l’annonce du président Bouteflika sur la levée prochaine de l’état d’urgence, qualifiant cette décision de « développement positif ».
« Ceci est un développement positif (…) et une première étape répondant aux aspirations des Algériens », a-t-il dit.

Le président de la République avait annoncé jeudi que la levée de l’état d’urgence interviendra « dans un très proche avenir ». « Aussi, pour mettre un terme à toute polémique infondée sur cette question, je charge le gouvernement à s’atteler, sans délais, à l’élaboration de textes

appropriés qui permettront à l’Etat de poursuivre la lutte antiterroriste jusqu’à son aboutissement, avec la même efficacité et toujours dans le cadre de la loi », avait souligné le chef de l’Etat qui intervenait dans le cadre du Conseil des ministres.

Il avait rappelé, à ce propos, que l’état d’urgence a été instauré « pour les seuls besoins de la lutte antiterroriste, et c’est cette raison uniquement qui en a dicté le maintien sur une base légale.

APS