Les relations entre le Forum des chefs d’entreprise (FCE) et le gouvernement sont au beau fixe. Les patrons algériens ont renouvelé leur confiance à l’équipe de Sellal, et vont même jusqu’à saluer la politique économique de l’Etat algérien.

Le FCE est en accord parfait avec le gouvernement. C’est en tout cas ce que Réda Hamiani, le président du FCE qui n’a cessé de souligner samedi, lors d’une conférence de presse. Il a insisté sur le rapport de confiance entre les chefs d’entreprise et le gouvernement. « Nous voulons affirmer que l’approche de M.Sellal nous paraît être la bonne. Elle est pragmatique, réaliste, éclairée par les avis des professionnels et porteuse de progrès économique pour notre pays », a-t-il indiqué. Et d’ajouter, « Nous avons trouvé auprès de M. Sellal toute la disponibilité et la sollicitude ».

Le président du FCE n’a pas tari d’éloges sur la politique du gouvernement, ce dernier estime que le Premier Ministre « a toujours milité pour une politique de proximité avec les pouvoirs publics, gage de réussite dans la conduite des réformes grâce à une même analyse et une même compréhension des éléments de la conjoncture. » Le FCE, par la voix de Réda Hamiani, a reconnu « sans ambiguïté » qu’il rejoignait la politique économique du gouvernement dont la priorité est de relancer « la production nationale en substitution aux importations ». Le chef du FCE s’est dit prêt « à accompagner et à travailler sans relâche pour assurer son [la politique économique] succès. »

Notez cet article