Les visiteurs du Salon international de l’automobile d’Alger ont souvent du mal à obtenir une idée claire sur les offres notamment s’agissant du prix et du service après-vente, ce qui les pousse à faire le tour des stands avant de décider de l’achat de la voiture.

L’une des difficultés est celle de déterminer le prix de vente. Sur les affiches disposées près du véhicule, il y a le prix du modèle exposé mais sans les taxes et le client découvre qu’il y a un second prix avec la réduction consentie lors du Salon.

Encore faut-il savoir que le prix indiqué ne concerne que le prix de base et qu’il faut encore ajouter parfois jusqu’à 200.000 dinars pour obtenir les différentes options. Ces calculs font en sorte que le client n’a presque jamais une information claire et certains se demandent même s’il ne faut pas se présenter avec une calculette pour avoir le vrai prix.

Partout dans les stands du Salon, les affiches invitent les visiteurs à profiter des réductions allant jusqu’à 350.000 dinars. Il y a même des compagnies dont les employés utilisent des mégaphones pour faire la promotion de ces réductions.

 

Lire la suite sur Maghreb émergent

Notez cet article