La réalisatrice du clip « Happy à Alger », Maya Fouri, dément ce vendredi avoir produit un clip pro-Bouteflika. Elle dénonce le détournement de son clip par la chaîne privée Ennahar TV.

Ennahar TV pris en flagrant délit de détournement d’images. La chaîne privée a diffusé le lendemain de l’élection présidentielle, qui a vu la large victoire du Président Abdelaziz Bouteflika, des images d’un clip vidéo en expliquant qu’il s’agissait d’une manifestation de joie « en direct » à Alger pour la réélection du chef de l’Etat.

Faux. Il s’agit en réalité d’images extraites du clip vidéo « Happy » à Alger, réalisée par Maya Fouri, un remake du clip du tube planétaire de Pharrell Williams. Non seulement les images ont été tournées au cours du mois de mars et postées sur la plateforme Youtube le 15 mars dernier, mais aussi l’initiative de Maya Fouri n’est en rien lié à l’élection présidentielle ou la candidature du Président Bouteflika pour un 4è mandat, explique la jeune femme dans un message vidéo, mis en ligne ce vendredi sur Youtube.

Le phénomène « Happy » gagne l’Algérie

Pour dénoncer la supercherie d’Ennahar TV, Maya Fouri a effectivé utilisé un montage vidéo ironique et plutôt de bon goût. Dans ce message vidéo, long de plus de 2 minutes, la productrice du clip « Happy à Alger » explique avoir justement réalisé un clip « apolitique ». « Vous pouvez votez pour les pigeons, c’est pas mon soucis. Mon soucis c’est que vous laissez ce clip tranquille. Ce clip qui est le mien est un clip apolitique », tient-elle à clarifier devant une caméra, en faisant référence au scrutin présidentiel du 17 avril. Elle continue avec un ton nettement plus ironique : « Lisez, normalement vous savez lire. Vous allez voir que Youtube ne ment pas contrairement à certaines chaînes privées algériennes ».

Précisons qu’en Algérie, le phénomène « Happy » a pris de l’ampleur, puisqu’après Alger et Annaba, un clip, tourné à Béjaïa, a été diffusé cette semaine sur Youtube.