Les femmes douanières algériennes algériennes n’auront toujours pas le droit de porter le voile. L’annonce a été faite jeudi par le ministre des Relations avec le parlement, Khelil Mahi.  Ce dernier a expliqué clairement que le gouvernement ne reculera pas sur cette mesure et ne cédera pas aux pressions des partis islamistes dans ce dossier

« La mission des agents des douanes exigeait un uniforme spécial, ce corps étant un corps paramilitaire chargé de la lutte contre toutes formes de contrebande », a expliqué ainsi ce ministre devant les parlementaires algériens pour leur faire comprendre que le voile n’est aucunement autorisé pour les femmes douanières. « L’uniforme ordinaire est exigé dans toutes les administrations, à l’exception de ceux qui exercent au sein des corps prévus dans la législation, à l’instar des agents de sécurité, des forêts et des douanes », s’est justifié encore le ministre selon lequel  « les agents des douanes sont informés de ces conditions au recrutement ». Ainsi, toutes les femmes sont informées au préalable qu’elles ne pourront pas porter le voile si elles veulent travailler comme agents des douanes. Seules les femmes « agents des corps assimilés de l’administration des douanes ne sont pas soumises à cette condition et exercent en civil », précise le règlement des douanes algériennes.

Advertisement