Belgacem Haba est un chercheur algérien au parcours très riche. Grâce à ses multiples expériences au niveau des firmes internationales, ce chercheur ambitieux vient de remporter le prix de la fondation « »Wissam El Alem Aljazairi »(la médaille du savant algérien) dans sa 8eme édition.

C’est au cours d’une cérémonie à laquelle ont pris part plusieurs personnalités scientifiques et culturelles ainsi que de nombreux étudiants et d’enseignants universitaires, que ce chercheur, né en 1957 à Lamghaeir (Oued Souf) et diplômé en physique de l’université Houari Boumediene de Bab Ezzouar, a reçu sa distinction.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie, Belgacem Haba a appelé les chercheurs et les étudiants algériens à déployer tous leurs efforts pour réaliser leurs objectifs et à ne jamais baisser les bras devant les obstacles auxquels ils font face.

Belgacem Haba a visité plusieurs pays et s’est inspiré de ses nombreuses expériences. Il a ainsi séjourné aux États-Unis pour continuer ses études supérieures. Il y a obtenu deux magisters en physique, en plus d’un doctorat dans le domaine de l’énergie solaire en 1988.

Vers la fin des années 1980, il a travaillé dans un centre de recherche appartenant à la firme IBM, avant d’être contacté par le centre de recherche de la compagnie NEC, au Japon. Il y a travaillé pendant six ans dans le domaine des applications du laser en microélectronique.

Belgacem Haba possède aujourd’hui 194 brevets d’invention. Ce chiffre est appelé à augmenter étant donné que certaines des ses inventions sont actuellement à l’étude par des organismes délivreurs de brevets.

En 2007, il a lancé le site « Algerian inventors » répertoriant les inventeurs algériens à travers le monde pour les encourager et les mettre en contact.

Nourhane S.