chakib khelil
chakib khelil

Le très controversé ex-ministre de l’Energie, Chakib Khalil, a été empêché par les habitants de la commune de Ain Merrane, dans la wilaya de Chlef, de se rendre dans une zaouïa. Bravant un dispositif policier impressionnant, les citoyens de la ville ont réussi à le chasser en scandant: «Jugez le voleur!»

Les citoyens de la localité d’Ain Merrane, dans la wilaya de Chlef, ont, en effet, fait preuve d’une grande détermination en réussissant à faire capoter l’une des virées suspectes de Chakib Khalil dans les zaouïas.

C’est Rachid Nekkaz qui a rapporté cette information sur sa page Facebook. En effet, le candidat à la candidature de la présidentielle de 2014 était présent sur les lieux et a pris part à la manifestation qui a contraint M. Khalil à interrompre cette visite.

Lors de son intervention avant-hier sur la chaîne de télévision privée Beur TV, Rachid Nekkaz a appelé la population à faire barrage à la mascarade menée par l’ex-ministre de l’Énergie qui, selon lui, est en train de conduire une campagne politique dans les enceintes des zaouïas et des mosquées. «Je vous informe que cet individu se rendra demain à la zaouïa d’Ain Merrane. J’exhorte la population de la région et plus spécialement les jeunes à lui faire barrage et à refuser sa venue pacifiquement», a-t-il estimé dans cette intervention, soulignant à plusieurs reprises que la «place de Chakib Khalil est en prison».

Massi Mansour    

 

 

Notez cet article