C’est une grosse faute qu’a laissé passer l’éditeur du livre scolaire de géographie de la première année moyenne. Sur l’une des cartes géographiques de ce livre, la Palestine est tout bonnement remplacée par Israël. 

L’image a fait rapidement le tour des réseaux sociaux. Et le ministère de l’Education a réagi officiellement dans un communiqué pour reconnaître « une erreur d’impression ».  « Suite à la découverte d’une erreur sur une page du livre scolaire de géographie de la première année moyenne, (…) le ministère de l’Éducation nationale a décidé le retrait immédiat de l’ouvrage et demande à l’éditeur de le corriger », explique clairement ce communiqué. Mais le département de Nouria Benghabrit refuse d’endosser la responsabilité de cette bourde qui  a choqué les Algériens. Selon les explications du ministère de l’Education,  la copie originale de ce manuel scolaire « qui a été validée ne contenait pas cette erreur dont la responsabilité doit être assumée par l’éditeur ».