FLN/ Belkhadem remis en selle

0
360

Une nouvelle page est en train de s’ouvrir au sein du FLN. Le nouveau secrétaire général de ce parti, Djamel Ould-Abbas, révèle avoir reçu, jeudi, un appel téléphonique de la part d’Abdelaziz Belkhadem. Les deux hommes se sont entendus pour dépasser leurs différends afin «d’unifier le parti» à nouveau.

Ce geste d’apaisement démontre que le nouveau responsable du FLN veut apparemment effacer les séquelle du passage d’Amar Saadani à la tête du vieux parti.

Après avoir été attaqué par son successeur, Abdelaziz Belkhadem a demandé publiquement aux militants de son parti de se «débarrasser» de la médiocrité. Un vœu qui n’a pas tardé à se réaliser. Mais des sources concordantes convergent plutôt vers une autre version : Amar Saadani a été «viré» par Abdelaziz Bouteflika parce qu’il est soupçonné de se préparer à soutenir un autre candidat pour les élections présidentielles de 2019.

Des sources proches du FLN indiquent par ailleurs que Djamel Ould-Abbas poursuit la purge qu’il a entamé au sein du FLN. Il aurait mis fin au président de la commission de discipline du parti nommé par Amar Saadani.

Essaïd Wakli