Pour exhiber son soutien au « Made in Algeria » le secrétaire général de l’UGTA Abdelmadjid Sidi Saïd a encore versé dans la théâtralité. Pour ce faire il ôte son soulier et le brandit au vu de tous.

« Made in Algeria « hachakoum »….Je me chausse du produit local et je n’ai pas honte », a-t-il dit avant de renchérir, « je ne porterai pas du Yves Saint Laurent ».

Comme de coutume, cette sortie fantasque est de très mauvais gout. Les propos proférés ne manqueront pas de susciter la dérision.