Nassim Lui, c’est le jeune Nassim Dendane, guitariste, pianiste, chanteur, et compositeur du groupe MC Root’s.

Un nom qui donne déjà le tempo voire suscite la curiosité puisque sans rapport aucun avec un son ou une syllabe algérienne digne de ce nom. Sauf, par extrapolation du génie populaire qui ne manque pas d’humour en traitant Nassim – sur un air amical bien sur ! – de « Macroutes » bien de chez nous, celles-là. Explication : « le nom est sorti d’un délire ! Tous les éléments du groupe, des jeunes qui ont besoin d’argent, de gagner « ma croûte » comme on dit ! ».

De plus, ajoute, Nassim, en Anglais MC désigne le « fils » et Root’s désigne « Racines ». Ce qui donne en français « fils des racines » comme pour mieux mettre l’accent, ensuite, sur Ath (appartenants à…en kabyle) ou ben (fils de…en arabe) ou encore Bendi (fils de qui ? dans le parler tlemcenien). L’exemple de Bendimerad étant mis en avant par le sympathique Nassim. Le groupe MC Root’s (Nassim, Ismail, Djillali, Rguibi, et Karim) qui a donné un concert, le 20 mai dernier, à la maison de la culture Abdelkader Alloula de Tlemcen, voit grand, désormais, en projetant de sortir un album de 12 à 13 chansons. Voilà qui explique les pérégrinations constantes de Nassim vers la capitale dans le but avoué est de trouver soutiens et musiciens de qualité.

Si pour les premiers, il peut compter, d’ores et déjà, sur son ami Abdou de la célèbre troupe algéroise, Djemawi Africa, de Youva qui n’est autre que le fils de Shamy du non moins célèbre groupe les Abranis ou encore du très connu jazzman algerien Aminoss quant à la confection de l’album et la promotion qui va avec. Pour les seconds, en revanche, il doit observer de la distance pour s’offrir les services de bassiste, batteur, et saxophoniste. « Si j’arrive à m’attacher leur précieux concours, je m’installerais, à ce moment là, à Alger » confie celui qui verse, non seulement, dans le français des affaires mais également dans le théâtre comme cette pièce « Faites comme chez-vous ! » mise en scène par Zeblah Boumediene au CCF de Tlemcen.. Il compte la rejouer courant septembre au CCF d’Alger. Pour rappel, le groupe Mc Root’s qui chante du Reggae et du Jazz veut fusionner ces genres en leur donnant un cachet typiquement Algérien : le Diwan Gnaoui…

Rabah DOUIK

Article précédentAlgérie et IDE, un couple impossible ?
Article suivantPour la création d’une classe verte en Algérie : pour ne pas répéter le massacre d’el kala