A El Oued, plus de 600 Km au sud-est d’Alger, Rachid Aouine vient d’être placé en détention préventive. Les membres de sa familles et les activistes, embarqués ce matin par la police alors qu’ils observaient un sit-il de solidarité à M. Aouine, ne sont toujours pas relâchés.

Le président du bureau de wilaya d’El Oued du Comité national de défense des droits des chômeurs (CNDDC), Rachid Aouine, a été placé en détention préventive, ce mardi 3 mars, par le procureur de la République près le tribunal de la même ville, a-t-on appris d’un membre dudit bureau.

Son procès est fixé pour le 10 mars prochain, soit le même jour que celui de son camarade, Ferhat Messia, qu’il accompagnait au commissariat de la daïra de Bayadha, où il a été arrêté par les policiers.

En milieu d’après-midi, les membres de sa famille et d’autres militants de la même organisation, arrêtés dans la matinée alors qu’ils organisaient un rassemblement devant ladite instance judiciaire pour réclamer sa libération, n’étaient toujours pas relâchés par la police, ajoute-t-on de même source.