trafic routier

Une réunion à laquelle ont pris part le ministre des Transports et des Travaux publics, ainsi que le wali d’Alger hier a été entièrement consacrée à l’étude des solutions et des mesures urgentes pour désengorger le trafic routier dans la capitale.

À cet effet, un certain nombre de propositions ont été formulées pour réduire la pression sur la capitale et améliorer les conditions de circulation des citoyens en relançant les projets routiers à l’arrêt et en ouvrant de nouvelles routes à Alger, indique le communiqué sanctionnant cette réunion.

Les parties réunies se sont mises d’accord pour la création d’un groupe de travail composé d’experts des deux ministères, chargé de préparer un cahier des charges et un plan global de circulation dans la wilaya d’Alger.

Ce plan doit inclure tous les aspects techniques et opérationnels, pour faire face au problème de la congestion du trafic, en prenant en considération les développements urbain, social et économique de la capitale.