Une grève surprise a été observée, aujourd’hui, par les transporteurs privés, notamment à l’ouest de la capitale, pour protester contre le lancement par l’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger de nouvelles lignes.

Il s’agit, en autres, de lignes devant relier Chéraga à Aïn Bénian via la Cité Bellevue, Chéraga-Ben Aknoun en passant par Dely brahim, Chéraga-Zéralda via Bouchaoui et Chéraga-place du 2 Mais dans le centre d’Alger.

Cette grève sauvage a lourdement pénalisé les voyageurs. Une grande pagaille régnait, ce matin, au niveau des gares routières de cette région de la capitale.

Pour l’heure, aucune réaction de la direction du transport de la wilaya d’Alger n’a été enregistrée.

L.R.

 

Article précédentMontage automobile/ Les concessionnaires concernés vont-ils rembourser les avantages fiscaux ?
Article suivantCrise du Golfe/ Le Qatar dispose de 340 milliards de dollars pour faire face aux sanctions