Said Chengriha

Alger: Le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, le général Said Chengriha, a déclaré que le lycée militaire a une tâche très importante consistant à développer les capacités des officiers supérieurs et à développer leur connaissance des données stratégiques, technologiques, économiques et humanitaires liées à la défense. et la sécurité nationale et les qualifier pour occuper des postes supérieurs dans les commandements opérationnels.

Said Chengriha a expliqué que l’Armée nationale populaire considère l’école militaire supérieure comme très vitale et entreprend une mission sensible compte tenu des « contextes internationaux et régionaux particuliers auxquels nous assistons récemment », en particulier à la lumière de ce que le porte-parole a décrit comme les tentatives des ennemis des peuples de créer des foyers de tension dans notre région régionale, selon ce qu’a rapporté la Société de télévision publique algérienne via sa page Facebook officielle.

Le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire a souligné que les ennemis des peuples cherchent à diviser les pays de la région et à piller et exploiter leurs ressources naturelles directement et indirectement ou sous le couvert d’organisations non gouvernementales et de sociétés multinationales qui utilisent les méthode de chantage et de pression sur les pays pour qu’ils s’immiscent dans leurs affaires intérieures.

Dans ce contexte, le même responsable a souligné que le Commandement suprême de l’Armée nationale populaire sous la houlette du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, tient à empêcher le plein parrainage du système de formation militaire en général et du Lycée militaire en particulier. .

S’exprimant sur les institutions de l’Armée nationale populaire, le général de corps d’armée Chanegriha avait auparavant salué la noblesse de la tâche menée par les intérêts du ministère de la Défense nationale, qui l’oblige à maintenir une vigilance et une compréhension constantes face aux défis croissants auxquels l’Algérie est confrontée, tant en interne qu’en externe.