L’examen de la loi sanitaire est de nouveau reporté. L’information, donnée par le député islamiste Lakhdar Benkhellaf sur sa page Facebook, est confirmée de sources parlementaires.

Ces dernières annoncent que le projet de loi, dont l’étude est annoncée pour ce lundi, est retiré momentanément. Pourquoi ? Certains y voient un lien direct avec un imminent remaniement ministériel qui interviendra dans les prochains jours. Le changement du gouvernement pourra concerner directement le ministre de la Santé qui s’est retrouvé récemment au cœur du scandale RHB, le «complément alimentaire» qui a suscité une vaste polémique.

L’examen du projet de loi sur la santé a été reporté à plusieurs reprises sans explications. Mais la survenue de l’affaire RHB a compliqué la situation à tel point que les députés du Parti des travailleurs ont menacé de ne pas laisser le ministre faire la présentation du projet de loi. «Un ministre qui fait la promotion des charlatans n’a rien à faire à l’APN», a écrit la député Nadia Chouitem du PT.

Le projet de la Loi sanitaire vise notamment à réguler un secteur marqué par l’anarchie. Il compte notamment, selon la mouture de l’avant-projet révélé par la presse, de réguler l’activité des opérateurs privés, notamment les cliniques.

Essaïd Wakli

Article précédentAssurance automobile/ Tarifs en hausse à partir du 1er janvier   
Article suivantRemaniement ministériel en vue/ Sellal et les « barons » du gouvernement menacés