Dans un bureau de vote d'Alger. Les observateurs de l'Union européenne ont salué dans les élections législatives algériennes de jeudi "un premier pas sur la voie des réformes", malgré les accusations de fraude lancées par certaines forces d'opposition. /Photo prise le 10 mai 2012/REUTERS/Zohra Bensemra

Le voile se lève quelque peu sur la date de la tenue de l’élection législative. Si le ministère de l’intérieur n’a toujours pas avancé de date précise, le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, lui, a donné une piste.

Le SG du FLN annonce que les élections législatives auront lieu soit le 04 ou le 11 mai prochain. «Les élections législatives auront lieu le 4 ou le 11 mai prochain, mais rien n’est encore officiel», a déclaré M. Ould Abbès lors de sa rencontre  avec les représentants de plusieurs organisations estudiantines au siège du  parti.

Pour Ould Abbès, « les prochaines législatives constituent une étape politique importante et décisive », car elles interviendront en «prélude à la prochaine élection présidentielle».

En prévision de cette élection, le patron du FLN sollicite «l’aide» du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique afin de «gonfler» le nombre de participants. «Nous demanderons au ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche  scientifique de ne pas programmer les examens durant cette période pour permettre aux étudiants de voter dans leur lieu de résidence», a-t-il précisé.

Essaïd Wakli

Article précédentWEB TV. Comment rendre le logement moins cher en Algérie ?/ Taxer les logements vides et les résidences secondaires des plus riches
Article suivantWEB TV/ Comment les Algériens peuvent remplacer, annuler ou rectifier les erreurs de leurs actes de l’état civil ?