Le match décisif face à la Russie approche à grands pas, alors que l’Algérie se remet à peine de la victoire des Fennecs face à la Corée du Sud. Une qualification en huitième de finale est désormais possible. Tout le monde veut croire à cet exploit, y compris Halilhodzic et ses joueurs.

Mesbah, optimiste mais prudent

Djamel Mesbah a toutefois mis en garde contre l’erreur de joueur pour un match nul face à la Russie. « Ça serait une grosse erreur de jouer le match nul face aux Russes qui vont chercher eux aussi à gagner pour pouvoir se qualifier, » a-t-il déclaré à la presse. « Nous devons aborder cette rencontre décisive avec la ferme intention de l’emporter et éviter toute mauvaise surprise. C’est vrai que la rencontre sera difficile, mais on y croit ».

Le match aura lieu jeudi prochain à l’Arena Baixada de Curitiba, à 17h heure locale (21h heure algérienne). C’est un match crucial pour la qualification de l’Algérie, actuellement deuxième du groupe H avec 3 points.

Toute l’Algérie rêve de cette qualification, et Mesbah aussi. « Nous sommes très proches de notre but, après trois années de labeur, » a-t-il déclaré. « C’est le moment pour tout le groupe de se mobiliser, et inchallah on réalisera l’exploit de passer au deuxième tour ».

Mais Mesbah refuse de mettre la charue avant les bœufs et s’attend à un match difficile. « Les Russes sont tactiquement forts, on sait qu’ils ont un entraîneur italien, ils vont certainement bien étudier notre jeu offensif, » a-t-il expliqué. « Nous devons nous préparer en conséquence. » Heureusement, Mesbah a assuré que les Verts feront preuve « de solidarité et de combativité » et qu’ils feront tout leur possible pour se qualifier.

Des changements à prévoir au sein du onze algérien

Mesbah a également souligné que la Russie est « une équipe complètement différente de la Corée du Sud ». Une analyse que semble partager le sélectionneur de l’équipe algérienne, Vahid Halilhodzic, qui a laissé entendre lors d’un point presse dimanche dernier que des changements étaient à prévoir au sein de la sélection algérienne. Halilhodzic a souligné les lacunes de la défense algérienne, mise à mal par les Coréens pendant la deuxième mi-temps.

« Peut-être qu’il y aura d’autres changements, » a-t-il annoncé. « Je peux me tromper sur certains, mais quand un joueur joue pour les couleurs nationales, il doit se donner à fond. Il fallait aussi faire le choix en fonction de la tactique, car sans rigueur et sans tactique, aucune équipe ne pourra passer au 2e tour ». Il a également indiqué que son choix définitif se ferait en fonction de la fatigue des joueurs aux derniers entrainements. « J’ai vu des joueurs terminer le match très difficilement. Nous devons récupérer nos joueurs. Si je vois des blessés et de la fatigue, il y aura des changements, » a-t-il expliqué. Ce qui est sûr pour le moment, c’est que les milieux de terrain Feghouli et Brahimi ont déjà été reconduits, tout comme Medjani et Bentaleb.

Halihodizc travaille donc assidûment à construire une équipe au meilleur de sa forme, pour offrir au peuple algérien la qualification qu’il espère tant. « C’est très possible maintenant de passer, » a souligné le sélectionneur. Après des propos si optimistes, pas question de décevoir les milliers de fans des Fennecs.