Lu sur El Watan

Une centaine de Tunisiens se sont infiltrés illégalement, il y a quelques jours sur le sol algérien. Ils ont fui leur pays pour se réfugier en territoire algérien à cause de la situation déplorable marqués notamment  par le chômage et la pauvreté  dans laquelle ils vivent, apprend-on de sources concordantes.

 Ces familles, une vingtaine, habitant la localité de Oued El Gasseb, relevant de Oum El arais gouvernorat de Gafsa, ont  campés au douar Aicha Oum Chouicha, dans la localité de Oglat Ahmed en extrême Est de Bir el ater, à quelques encablures seulement des frontières algéro-tunisiennes.

Selon des témoignages, ces familles ont agi ainsi à cause de la misère, de la malvie et de la marginalisation. Par cette action, ces réfugiés tunisiens voulaient porter leur revendication sociale aux autorités algériennes.

Juste après avoir traversé les frontières, ces réfugiés,  pour la plupart des femmes et des enfants, ont été encerclés par les éléments des gardes frontières pour qu’elles ne pénètrent pas d’avantage sur le territoire national.

Selon, nos sources aucune autorité tunisienne ne s’est rendue sur place pour convaincre ces réfugiés de regagner leur pays.

Article précédentClip de soutien à Bouteflika : la blogosphère algérienne s’insurge contre ces artistes « khobzistes »
Article suivantRevue de presse. L’Algérie félicitée pour son engagement dans l’éradication des mines