Cinq militaires ont été tués et quatre autres blessés dans un attentat perpétré, dimanche 15 février aux environs de 13 H 30 au lieu dit Gherab dans la commune de Stah Kentess, à 110 kilomètres à l’ouest de Tébessa, affirme le quotidien El Khabar dans son édition du 16 février. Selon le journal, qui cite des « sources informées », une bombe a explosé au passage d’un camion militaire à bord duquel se trouvaient plus de dix soldats. Il s’agit du deuxième attentat meurtrier à Tébessa en moins d’une semaine, après celui perpétré jeudi dernier et qui avait fait sept morts, dont deux gendarmes, un pompier et quatre civils. Parmi les civils, tous membres d’une même famille, figure un nourrisson.

Par ailleurs, toujours selon El Khabar, trois militaires ont été tués à faux barrage à Ouled Amer, à une quinzaine de kilomètres de Bordj-Ménail, dans la wilaya de Boumerdès. Les militaires, qui étaient habillés en civil, se trouvaient à bord d’un bus de transports de voyageurs lorsqu’ils sont tombés sur le faux barrage. Les terroristes, qui portaient des tenues militaires, avaient demandé aux voyageurs de descendre, avant de découvrir l’identité des trois soldats. Ils ont alors tué de sang-froid, selon El Khabar.

El Khabar
15 02 2009

Article précédentLes relations Afrique Chine (Interview)
Article suivantQue pensent les algériens de l'union pour la méditerranée ?