La wilaya de Tizi Ouzou a démenti, ce lundi, une information rapportée par un média électronique algérien selon laquelle des centaines d’employés Turcs ont été évacués, pour des raison de sécurité, de la base vie de leur chantier situé à Draâ-El-Mizane, vers celle de Boukhalfa, au chef-lieu de la wilaya.

Dans un communiqué posté sur son site internet, la wilaya de Tizi Ouzou explique que « le transfert opéré dans l’après midi du 22 mars 2015 n’a aucun lien avec des considérations sécuritaires. Il s’agit d’un redéploiement d’effectif dicté par une meilleure gestion du projet de la pénétrante requise par la nécessité d’imprimer un nouvel élan à ce projet », précise la même source.
Ces informations, reprises par certains organes de presse sont, selon la wilaya de Tizi Ouzou, exagérées. « Le nombre d’expatriés turcs concernés par ce redéploiement, comme il fut rapporté par la presse, est excessivement exagéré, il ne concerne qu’une quarantaine de personnes », explique la wilaya de Tizi Ouzou. Concernant l’information faisant état de discrimination entre travailleurs algériens et étrangers, cela « relève de la pure spéculation qui pourrait donner lieu à des interprétations tendancieuses », relève enfin le communiqué de la wilaya de Tizi Ouzou.
Nihel Alloui
Tizi Ouzou : la wilaya dément l’évacuation d’ouvriers turcs pour des raisons de sécurité
Notez cet article