Est-il préférable pour les Algériens d’éviter les arachides, en d’autres termes les cacahuètes, ces jours-ci ? Apparemment, c’est le cas, puisqu’une cargaison contaminée de de ce produit a réussi à déjouer les contrôle douaniers.

En effet, le ministère du Commerce a affirmé, aujourd’hui, dans un communiqué, que ses services, en collaboration avec les Douanes algériennes et la police, ont «mis en place les mesures nécessaires au blocage d’arachides contaminées en provenance d’Inde, placées sous scellé au port d’Alger».

Ce département indique que cette marchandise est contaminée par «l’aflatoxine» qui est «une substance toxique produite par des champignons proliférant sur des graines conservées en atmosphère chaude et humide». Un simple coup d’œil sur Internet suffit pour savoir que cette toxine, «est nuisible aussi bien chez l’homme que chez l’animal», et elle possède «un pouvoir cancérigène élevé».

A noter que l’importateur a été identifié et une enquête a été diligentée. Néanmoins, relève le ministère, «malgré l’enclenchement du dispositif d’alerte, une cargaison a fait l’objet d’une admission sur le territoire national sans contrôle préalable au niveau des services aux frontières du port sec de Khemis El-Khechna à Boumerdès». A cet effet, un dispositif a été mis en place et a conduit à «localiser, récupérer et mettre sous scellé avec prélèvement des échantillons du container retrouvé à Blida». Le ministère ne précise pas si toute la cargaison qui a été introduite sur le territoire national a été retrouvée dans ce container.

La tutelle affirme, en outre, que les responsables de l’introduction de cette marchandise sans contrôle ont été suspendus. Entre temps, les Algériens devraient réfléchir par deux fois avant de consommer des cacahuètes ces jours-ci.

Elyas Nour