Dans un post publié sur sa page Fcebook hier vendredi, le ministre des Affaires religieuses M. Mohamed Aïssa a sévèrement critiqué « ceux qui se donnent le nom de salafistes dans le cadre d’activités partisanes ».

M. Aïssa s’est interrogé sur ce qu’était vraiment la « salafia ». À son sens « les salafistes sont tous les fidèles qui se soumettent aux préceptes de la religion et de la tradition prophétique entretenus par les compagnons du prophète ». Autrement dit, la salafia c’est tous les musulmans que ce soit en Algérie ou ailleurs.

En s’adressant à ceux qui ont fait du salafisme un courant politique, M. Aïssa les a accusés de vouloir « cultiver la division » pour des considérations politiques. Selon lui, ceux-là ne sont de la salafia en rien, puisque leur but est d’égarer les musulmans en leur faisant croire que les adversaires de leur courant politiques étaient des musulmans de deuxième zone

Mohamed Aïssa / « Tous les musulmans sont des salafistes »
1.2 (24.71%) 17 votes