Le ministère de l’Habitat est en train de construire 185 000 unités entrant dans le cadre du programme AADL. Le total est calculé sur un programme de 310 000 logements promis aux souscripteurs de 2013.

Le taux d’avancement dans la réalisation de ces logements est de 40%,  selon le même responsable. 28 600 parmi logements sont  en phase de finalisation, précise le PDG de l’AADL, Mohamed Tarek Belaribi, lors d’une rencontre dévaluation sur le secteur.

Faisant le point du programme location-vente pour le premier trimestre  2016, M. Belaribi a indiqué que l’AADL avait lancé durant cette période 10 600. Elle s’apprête à distribuer 11.614 logements de la formule location-vente au niveau national dont 8.000 logements dans la capitale, prévus  pour le mois de ramadhan, a-t-il ajouté.

Des chiffres qui donnent froid dans le dos puisque cela signifie que plus de la moitié des logements prévus n’est pas lancée. Et un petit calcul qui fait que la durée moyenne de construction d’un logement est de 36 mois, la livraison des logements AADL va prendre beaucoup plus de temps que prévu. Et rien n’indique que les chantiers lancés vont être livrés dans les temps.

Essaïd Wakli

 

 

Article précédentFaut-il prêter de l’argent à l’Etat algérien/Non, ce n’est pas une bonne affaire
Article suivantProjet de la grande mosquée d’Alger/ Tebboune s’en prend à Bouygues