Seize nouveaux candidats à l’émigration clandestine, parmi lesquels des mineurs, ont été interceptés, mercredi, au large d’Annaba, a-t-on appris du chef de la station principale des Gardes-côtes. Les éléments de ce groupe, dont le plus âgé a 28 ans, ont été arrêtés à bord d’une embarcation artisanale, à une dizaine de 10 miles marins au Nord de Ras El-Hamra, «vers une heure du matin», tentant de rejoindre l’autre rive de la Méditerranée depuis la plage de Jouanou, a précisé la même source. En plus de la saisie de leur embarcation, ces candidats à l’émigration clandestine, originaires d’Alger (5) et de Annaba «ont été présentés, mercredi, à la justice», a conclu le chef de la station principale des Gardes-côtes de Annaba. Une centaine d’émigrants clandestins ont été interceptés, depuis début juin dernier, au cours de patrouilles effectuées au large des côtes annabies par les éléments du groupement territorial des Gardes-côtes.

Article précédentUn inspecteur de la CAF émis des réserves sur les installations de la JSK
Article suivantLancement d’une bancassurance entre le CPA et la CAAR