Un journaliste du site internet Rue89 a été mis en examen vendredi par un juge d’instruction parisien pour recel de vol dans le cadre d’une enquête sur la diffusion de propos tenus hors antenne par le chef de l’Etat sur un plateau de France-3 en 2008, a-t-on appris de source judiciaire.
La mise en examen d’Augustin Scalbert fait suite à la plainte de France-3 notamment pour « vol et recel ». Le site Rue89 avait diffusé en juin 2008 des images tournées avant une interview du chef de l’Etat sur l’un des plateaux de la chaîne nationale, s’en prenant à un technicien puis demandant à un journaliste, Gérard Leclerc, combien de temps il était resté au placard.
Le journaliste, joint par l’Associated Press, a dit avoir refusé de répondre aux questions de la juge qui a souhaité notamment savoir dans quelles circonstances il avait obtenu le document. Il estime que la plainte de France-3 a été « déposée sur pression de l’Elysée ».
Un technicien la chaîne a précédemment été mis en examen dans cette affaire.

AP