Alors que le dicatateur tunisien Zine El Abidine Ben Ali a quitté le pays il y a quelques jours pour se réfugier en Arabie Saoudite, le peuple tunisien a décidé de prendre sa revanche en pillant ses palais, ses villas, et ses…voitures.

Le peuple reprend ce qu’il a l’impression d’avoir donné pendant toutes ces années…

Dernier exemple en date, un tunisien qui, à l’aide d’un gros chariot élévateur, a tout simplement récupéré la superbe Ferrari 599 GTB Fiorano jaune de Ben Ali. Ces images sont passées en boucle sur les télévisions locales.

Le conducteur de l’énorme engin aurait sobrement déclaré au journaliste : « Ben quoi ? C’est notre propre argent, après tout… ». Cette voiture est devenu un joli symbole post-révolutionnaire…

Vous verrez dans la seconde vidéo que la Ferrari d’un membre de la famille du Président, une belle California rouge, a elle été totalement désossée (en plus d’avoir été massacrée).

(yahoo.com)