La violente répression dont ont été victimes dimanche plusieurs dizaines de manifestants à Tizi-Ouzou, en Kabylie à 100 Km de la capitale Alger, lors d’une marche interdite à l’occasion de la commémoration du 34e anniversaire du Printemps Berbère suscite la polémique en Algérie. Une vidéo postée sur Youtube montre plusieurs policiers en tenue en train de tabasser dans la rue et rouer de coups des manifestants les mains nues. 

Une vidéo qui a rapidement suscité le buzz sur les réseaux sociaux et soulevé une vague d’indignation nationale. On aperçoit, grâce à cette vidéo, des jeunes manifestants violemment frappés et dont certains se retrouvent complètement affalés à même le sol, inconscients. Un de ces manifestants apparaît dans cette vidéo torse nu et allongé sur le sol visiblement traumatisé par les coups qui lui ont été assénés. On constate aussi sur ces images des policiers qui s’acharnent sur un jeune interpellé. Une répression qui nous rappelle les moments les plus sombres de l’histoire de l’Algérie.

https://www.youtube.com/watch?v=qI2Hi0z7dAI

Et face à cette vidéo choquante, la police algérienne a réagi en diligentant une enquête. La direction générale de la sûreté nationale a promis effectivement d’enquêter « sur le contenu d’une vidéo donnant à voir des personnes vêtues de la tenue des agents de police agissant en violation des règles et des principes du travail en matière de sécurité ». « Le contenu de la vidéo donne à voir des comportements inacceptables et portant atteinte à la police », reconnait enfin Djilali Boudalia, chargé de communication de la DGSN dans un communiqué.