«Bouteflika est kidnappé par une mafia qui gouverne l’Algérie ». L’ex-cofondateur du Front islamique du Salut Ali Belhadj avance, dans une vidéo, publiée sur la chaîne YouTube Algérie principale, de graves déclarations à propos du système «corrompu» qui gouverne l’Algérie en utilisant des images du président Bouteflika alors que ce dernier n’est même pas en mesure de gouverner. 

« C’est choquant de voir comment le système porte atteinte à la dignité de Bouteflika en l’utilisant comme une marionnette alors qu’il est invalide, impuissant et incapable de remplir les tâches qu’exige de lui un poste de responsabilité aussi important que celui du Chef de l’Etat », voilà ce qu’affirme l’ex-cofondateur du FIS, Ali Belhadj, hier lundi, dans une vidéo publiée sur la chaîne YouTube Algérie principale.

Le prêcheur salafiste va plus loin en déclarant que s’il devenait président de l’Algérie, il limiterait l’âge de la candidature à la présidence entre 40 et 65 ans. « Le président doit jouir d’une santé physique et mentale pour pouvoir répondre à toutes ses responsabilités et gouverner un pays. Il est intolérable de constater que notre président est alité et que les réunions gouvernementales ne se tiennent plus à la présidence, mais chez lui », s’indigne-t-il.

La plus célèbre personnalité du quartier de Jolie Vue d’Alger dénonce la corruption du système qui veut gouverner le pays en utilisant l’image de Bouteflika. « C’est une mafia qui gère le pays. Bouteflika n’est qu’une simple marionnette qu’elle fait bouger à sa guise », a-t-il ajouté.

Descendant en flammes le système de la santé algérien qu’il qualifie de médiocre, Ali Belhadj s’adresse aux responsables en les accusant « d’hypocrites qui se soignent dans des hôpitaux à l’étranger alors qu’ils laissent leur peuple vivre sous le poids de la médiocrité ». « Votre rôle de responsable vous met à la disposition du peuple », conclut-il.

Nourhane. S

https://www.youtube.com/watch?v=6Ov3DERRoXY